Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 09:49

Un grand merci à Gaumont pour m’avoir permis de découvrir ce film-feuilleton en 12 épisodes, d'une dramatique, comédie d'aventures, réalisé en 1916 et sorti en 1917, réalisée par Louis Feuillade, dans le sillage d'un aventurier justicier à cape noire sur un scénario de Louis Feuillade et du romancier Arthur Bernède aux nombreuses références littéraires du genre.

Un justicier nommé Judex alias Jacques de Trémeuse, affronte le banquier véreux Favraux. Mais le héros masqué doit changer ses plans lorsque Diana Monti, une aventurière, tente de dérober la fortune du Favraux en s’en prenant à Jacqueline Favraux, la fille du banquier. L’affaire se complique lorsque Judex s’éprend de cette dernière.

Passionnant film à épisodes qui se suit comme une série moderne sur une intrigue qui en tient la dragée haute à nombre de nos séries actuelles. Ainsi, cette terrible intrigue nous entraîne dans une succession de drames et de rebondissements en révélations que chaque fin d’épisode nous tient en haleine pour découvrir la suite. Bien que cinéma muet, nos sens se développent avec les textes narratifs ou dialogués qui supplées plus que l’audio souvent saturée de bruits et de musiques qui empiètent sur nos ressentis et réflexions. J’aime découvrir le Cinéma de ses début qui s’avère d’une extrême modernité que les effets numériques n’arrivent pas toujours çà dépasser. Ainsi dès Alice Guy, la Créatrice du cinéma mondial de fiction de chez Gaumont, on se rend compte que la qualité et de la richesse d’alors dans les réalisations et le culot créatif de ces aventuriers du septième art.

Grand maître du cinéma à épisodes, Louis Feuillade pour la Gaumont, a maîtrisé le cadre à la roman feuilleton, sorte d’ancêtre de nos séries et feuilletons. En effet, selon le procédé des romans-feuilletons, le cinéma à épisodes est rigoureusement séquencé de quatre à douze épisodes qui étaient diffusés chaque semaine dans une même salle de cinéma dont chaque épisode devait se terminer sur une fin ouverte destinée à créer une forte attente pour inciter les spectateurs à revenir voir l'épisode suivant. Une pratique née au milieu des années 1910 jusqu’au début des années 1930, qui a vue une production française d’environs cent quinze titres.Parallèlement à la sorti hebdomadaire du film, e romancier Arthur Benède faisait paraître le feuilleton de Les aventures de Judex dans la presse. Avec le succès commercial de Judex, Louis Feuillade réalisait l'année suivante une suite, La nouvelle mission de Judex. Une reprise est sortie en 1963 réalisée par Georges Franju avec Channing Pollock et Francine Bergé, Edith Scob.

Avec René Cresté et Musidora, René Poyen, Édouard Mathé et Gaston Michel, Yvonne Dario et Yvette Andréyor, Juliette Clarens et Jean Devalde, Georges Flateau et Louis Leubas, Marcel Lévesque et Olinda Mano.

Le film Judex, distribué par Gaumont, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs depuis le 8 décembre 2021. Il est proposé en version sous-titrée pour sourds et malentendants. Dans les suppléments, Courir les rues avec Louis Feuillade, tour d’horizon du Paris de Louis Feuillade avec les interventions de Didier Blonde, essayiste et romancier.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires