Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 09:21

Un grand merci à Coin de Mire Cinéma pour m’avoir permis de découvrir cette dramatique sortie en 1972, réalisée par Philippe de Broca, d'après la nouvelle L'éphèbe de Subiaco tirée du recueil Le thé sous les cyprès de Jean-Louis Curtis, sur une relation ambigüe.

Louise, belle dans sa quarantaine, a été mariée, a divorcé et s’est installée en province pour devenir professeur de dessin au décès de sa mère. Sa nouvelle vie manque de tendresse. Elle se sent seule. Un jour, dans la rue, elle donne de l’argent à Luigi, un jeune étranger qui mendie discrètement. L’homme la suit, comme un chien perdu. Alors commence une relation complexe.

Étrangement, il s’en est fallu de peu de chose, de culot et d’un peu de folie, pour que petite histoire fut une jolie romance. Échec commercial et échec public, le film est resté dans un tiroir jusqu’à sa redécouverte. Étrangement donc, il se confirme en effet comme une platitude dans la narration comme dans le jeu des interprètes. Pourtant… cette quadra célibataire coincée qui s’entiche d’un jeune homme émigré italien à la rue, vite un profiteur qui se fait entretenir, avait de quoi donner lieu à sinon une jolie histoire, à une drame d’émotion dans des sentiments à sens unique dévoyé.

Hélas, mise à part l’excellence de la qualité des images, notamment sur la ville, la mise en scène est quelque peu surannée, les dialogues manquent de conviction et la distribution semble surjoué. Jeanne Moreau est figée, Julian Negulesco en fait trop. L’écart d’âge, en principe de vingt ans n’est pas flagrant, seulement douze ans séparent les interprètes avec Julian plus proche des trente ans que des vingt, se voit et accentue le déphasage et l’effet souhaité. Un plantage d’école qu’il est bon de découvrir avec attention tant il ne démérite pas et apporte un certain regard poétique plane avec justesse.

Avec Jeanne Moreau et Julian Negulesco, Didi Perego et Jill Larson, Yves Robert, Pippo Starnazza et Lucienne Legrand, Luce Fabiole et Jenny Arasse, Louis Navarre, Haydée Caillot et Antoine Casez.

C’est avec un immense plaisir que Coin de Mire Cinéma nous offre une nouvelle fournée de six films avec Charmants garçons, Les liaisons dangereuses, Chère Louise, Le ciel sur la tête, La roue, Rue des cascades (Un gosse de la butte). Cette superbe édition est sous forme de Digibook Édition collector limitée à 3 000 exemplaires et numérotée - Blu-ray + DVD + Un livret de 24 pages reproduisant des documents d’époque + 10 reproductions de photos d’exploitations (14,5 x 11,5 cm) + La reproduction de l’affiche d’époque (29 x 23 cm), par un éditeur passionné de qualité, Coin de Mire Cinéma, qui nous offre l’amour du septième Art avec les images et le son de très haute qualité, agrémenté des actualités Pathé d’époque, des réclames publicitaires, et des bandes-annonces d’alors.

Le film Chère Louise, distribué par Coin de Mire Cinéma, est disponible en Digibook - Blu-ray + DVD + Livret, Nouvelle restautation 4K à partir du négatif original par TF1 Studio avec la participation du CNC et de Coin de Mire Cinéma, dans les meilleurs bacs et en ligne depuis le 18 mars 2022. Il est proposé en version sous-titrée pour sourds et malentendants. Dans les suppléments, Présentation du film par Julien Comelli, Entretiens avec Jeanne Moreau et Philippe de Broca par la RTS, Actualités Pathé d’époque, Réclames publicitaires d’époque, Bande-annonce et Bandes-annonces de la collection « La séance ».

2 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires