Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 18:01

Une jolie comédie romantique dramatique fantastique animée sortie en 2019 réalisée par Masaaki Yuasa (Mind game, Lou et l'île aux sirènes) qui nous transporte dans les strass de la douleur et du chagrin du deuil avec beaucoup de subtilité.

Mukaimizu Hinako est une jeune fille

passionnée de surf qui déménage dans une ville balnéaire. Lors d’un incendie, elle est sauvée par un pompier nommé Hinageshi Minato. De cet incident va naître une incroyable fusion entre deux êtres que tout oppose. Mais Minato, jeune débutant surfeur, se retrouve un jour englouti par la mer. Alors que tout le monde tente de surmonter sa peine, Hinako s’accroche à l’esprit de son ami, qui rejaillit dans sa vie sous forme d’eau. Commence alors un nouveau chapitre de leur romance et l’aide de la sœur Hinageshi Yoko et de son ami Kawamura Wasabi.

Une intrigue romantique sous forme de conte fantastique qui trouve la grâce par la qualité de l’animation, des couleurs et de la lumière, mais surtout par le personnage de la jeune Hinako toute en complexité d’un caractère émouvant. On regrettera de grosses longueurs et de ce « hasard » hasardeux inutile de leur enfance dans le sauvetage. La perte d’un être cher est une terrible épreuve que nous vivons tous un jour avec des réactions différentes selon nos caractères et nos manière de faire face et de le gérer. Dans cette histoire, chacun survit et continue de vivre avec beaucoup de subtilité et de délicatesse telles Hinako et Yoko, la petite amie et la sœur de Minato. Les incendies me sont une douloureuse épreuve qui m’étreint encore de la perte de mon père en pareille circonstance éprouvante que je ne peux regarder ces scènes qu’en vitesse très rapide. Une très belle réalisation qui touche par les failles humaines des protagonistes et cet espoir vain d’un au-delà vain.

Avec les voix originales de Rina Kawaei et Ryôta Katayose, Honoka Matsumoto, Kentaro Ito, Mami Horikoshi, You Taichi, Mai Nishikawa, Kenji Sugimura, Kunihiro Kawamoto, Shigeo Kiyama, Satoshi Yamazaki et Hina Kino, et les voix françaises de Karl Line Heller et Julien Crampon, Sullivan da Silva, Audrey di Nardo et Franck Fisher, Colette Kieffer, Lucas Fanchon et Lola Grosdemange, Benjamin Schwahn et Stéphane Roblès, Karine Turco et Romain Gélin, Mathieu Larger et Alice Clément.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires