Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 09:55

Un grand merci à Gaumont pour m’avoir permis de découvrir cette dramatique romantique sortie en 1931, réalisée par Camille de Morlhon, d’après Roumanie, Terre latine de Gustave Peytavi de Faugères, dans le passage du muet au parlant.

Le compositeur Radu Oltéano se rend en Roumanie le temps de créer en laissant un temps son amie Elvire Tiano. Il fait la rencontre de la belle Zanfira courtisée par son ami Floréa. Séduite, la jeune roumaine cède et ne choisit pas le plus digne de son amour. Radu l’abandonne pour rejoindre Elvire, alors que Zanfira  est sur le point d’être mère.

Film césure dans le cinéma français avec le passage du muet au parlant dévoilant la choc culturel et technique. Ainsi, cette jolie histoire dans la Roumanie d’entre deux guerres, la réalisation est encore marqué du muet dans le jeu des interprètes et le parlant balbutiant avec ce décalage des mimiques d’antan et de la musique sursaturée prenant parfois sur les dialogues. D’autant plus intéressant avec la vision d’une époque avant le déferlement de la violence qui va s’abattre sur le monde et sur le pays.

L’intrigue par elle-même, un compositeur français séduit une belle roumaine qu’il délaisse pour une autre dans un combat primaire de mâles pour une femelle est un classique qui en rappelle d’autres mais avec une nuance et un charme qui émeut. Près de cent ans après, rien ne semble avoir changé dans sa modernité, dans le rapport amoureux et les relations hommes / femmes… hélas. Un réalisateur prolifique, l'un des premiers à signer ses films et créateur en 1917 de la Société des auteurs de films. À découvrir avec plaisir.

Avec Suzy Pierson et Pierre Nay, Renée Veller (Passeur) et Raymond Destac, Emma Romano et Michel Daia, Maria Oara.

Le film Roumanie, terre d’amour, distribué par Gaumont, est disponible en DVD, dans les meilleurs bacs et en ligne, dès le 19 octobre 2022. Il est proposé en version sous-titrée pour les sourds et malentendants.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires