Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 16:19

J’ai beaucoup aimé ce polar pas comme les autres, pour son ambiance et son originalité. J’ai aimé aussi que les actrices aient de vraies rôles et non celles de potiches passant à poil dans le décor comme trop souvent. Je me suis laissé sans peine pour suivre avec intérêt cette histoire qui inverse ce qui ce fait habituellement. Remonter une enquête que tout indique la culpabilité pour en arriver à blanchir l’accusée est assez comique et intrigant. Je regrette la dernière minute qui casse l’ingéniosité du stratagème décrit tout du long de la trame. D’autre part, on peut s’interroger sur le juge qui omet une demande d’analyse médicale de l’inculpée, compte tenu de son état de santé… ce qui aurait révélé la supercherie et stoppé l’histoire. Je regrette aussi le choix du titre qui à l’origine devait être La femme parfaite et qui allait tellement mieux que celui retenu. Pour autant, je me suis beaucoup amusé à suivre les péripéties rocambolesques de cette histoire, dont le cadre et l’ambiance donnent une bonne impression. De plus, Ludivine Sagnier (Pieds nus sur les limaces) est absolument magnifique dans un rôle qu’elle assure avec efficacité, face à une Kristin Scott Thomas (Cherchez Hortense) tout à fait à l’aise et terrible. Pour une fois donc, les hommes n’ont pas le monopole de l’histoire ni les bons rôles, ainsi Patrick Mille est très bien et drôle, avec Guillaume Marquet et Olivier Rabourdin (Poupoupidou) ou Gérald Laroche qui sont convaincants. La jolie Marie Guillard (L'assaut) m’a beaucoup plu également. Un bon divertissement.

2 étoiles

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Compteur

Notations

Notation

Catégories

Liens