Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2021 2 08 /06 /juin /2021 16:35

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir ce thriller sorti en 1984 et réalisé par Taylor Hackford, d’après le roman Pendez-moi haut et court -Build my gallows high- de Daniel Mainwaring.

Blessé; le joueur de football américain Terry Brogan est congédié de son équipe. Sous la pression de Jack Wise, un bookmaker véreux qui en sait beaucoup sur ses tricheries, Terry accepte de se lancer sur les traces de Jessy Wyler. En possession de cinquante mille dollars volés à celui qu’elle fuit, cette dernière se réfugie au Mexique. Quand Terry lui met la main dessus, il en tombe amoureux. Une erreur à ne pas commettre.

Un très bon polar au suspens soutenant dans ce triangle amoureux où tous les coups bas sont permis.  Il s’agit d’une reprise de La griffe du passé de Jacques Tourneur, sorti en 1947.Une très belle réalisation sur des images de qualité et une mise en scène soignée qui nous entraine dans des pièges flagrant que l’appât du gain n’a pas de limite, mais quand en plus les sentiments s’en mêlent, il ne faut plus jurer de rien pourtant dans un flou artistique sur celui qui manipule qui. Je me suis bien amusé à suivre les péripéties d’un andouille de footballeur bien vieux pour jouer et croire en sa carrière derrière. Le plaisir dune intrigue bien ficelée, de profils hachés mais intrigants, et au final attachants.

Avec Rachel Ward, Jeff Bridges et James Woods, Richard Widmark, Jane Greer et Alex Karras, Dorian Harewood, Swoosie Kurtz et Saul Rubinek, Pat Corley, Bill McKinney et Allen Williams, Sam ScarberJon St. Elwood et amara Stafford, Jonathan Terry et Paul Valentine, Ted WhiteAdriana Kaegi, Cheryl Poirier et Taryn Hagey.

Le film Contre toute attente, distribué par Sidonis Calysta et sa page Facebook, est disponible en DVD et Combo Blu-ray + DVD, depuis le 20 mai 2021. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en audio français. Dans les suppléments, Présentation du film par Gérard Delorme.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 14:43

Un grand merci à Coin de Mire Cinéma pour m’avoir permis de découvrir cette dramatique sortie en 1973 réalisé par Jean Chapot, dans une ambiance à l'affaire Dominici.

Dans le Haut-Doubs, une suissesse est retrouvée morte assassinée près d’une ferme enfouie sous la neige. L’enquête, sous la direction du juge d’instruction, Pierre Larcher, se focalise sur la famille de Rose Cateux, cinquante ans, robuste, intelligente, sans méchanceté. Elle règne sur une famille sans histoires. Les soupçons se portent sur les fils de Rose, Louis et Paul. C’est entre Larcher et Rose, ces deux forces face à face, que va se jouer cette partie, que s’engage cette confrontation.

Un très beau film, tendu et angoissant, dans l’esprit de Dominici, qui nous plonge au cœur d’une famille paysanne en cercle fermé d’un huis clos où se jouent des drames et rivalités, en principes inhérents au meurtre. L’enquête, plus sociale que policière, nous entraine les confrontations entre mère plus tendre que méchante, face des enfants en butte avec le métier, dans la crise générationnelle de la paysannerie. La fin apporte son lot de surprise dans le dénouement policier comme celui de la famille. Une belle mise en scène, que les conflits internes échappent heureusement à la qualité des images et le jeu des interprètes dans un paysage grandiose.

Avec Alain Delon et Simone Signoret, Paul Crauchet, Bernard Le Coq, Renato Salvatori et Jean Bouise, Catherine Allegret et Pierre Rousseau, Fernand Ledoux et Miou-Miou, Christian Barbier, Béatrice Costantini et Gérard Chevalier, Martin Trévières et Armand Abplanalp, Christophe Sassard, Pascal Faivre et Dany Jacquet, Florence Moncorgé-Gabin et Salvino di Pietra, Serge Faivre et Michel Berrard.

Ce film est issu d’une superbe édition en Digibook Édition collector limitée à 3 000 exemplaires et numérotée - Blu-ray + DVD + Un livret de 24 pages reproduisant des documents d’époque + 10 reproductions de photos d’exploitations (14,5 x 11,5 cm) + La reproduction de l’affiche d’époque (29 x 23 cm), par un éditeur passionné de qualité, Coin de Mire Cinéma, qui nous offre l’amour du septième Art avec les images et le son de très haute qualité, agrémenté des actualités Pathé d’époque, des réclames publicitaires, et des bandes-annonces d’alors.

C’est avec un immense plaisir que nous découvrons la nouvelle fournée de 6 films Souvenirs perdus, Fanfan la Tulipe, Brelan d'as, Les grandes manœuvres, La poudre d'escampette et Les granges brûlées.

Le film Les granges brûlées, distribué par Coin de Mire Cinéma, est disponible en Digibook - Blu-ray + DVD + Livret, Collection La Séance, Restauration 4K à partir du négatif image et du négatif son français par Studiocanal, avec le CNC, dans les meilleurs bacs depuis le 9 avril 2021. Il est proposé en version sous-titrée pour sourds et malentendants et en audiodescription. Dans les suppléments, Documentaire sur les difficultés du tournage À propos d’un film (1973), Actualités Pathé d’époque, Réclames publicitaires d’époque, Bande-annonce et Bandes-annonces de la collection « La séance ».

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 08:31

Un grand merci à Artus Films pour m’avoir permis de découvrir ce thriller psychologique horreur réalisé en 1974 par Francesco Barilli, pour une étrange intrigue entre drame fantastique  et thriller dramatique.

Rome au mois d’août, Silivia Hacherman, une jeune scientifique, se consacre exclusivement à son travail, délaissant son fiancé Roberto. Lors d’une soirée, elle rencontre un confrère africain de sociologie, qui lui dévoile les mystères de la magie noire et du vaudou.. Bientôt, des visions sur sa petite enfance vont ressurgir, des images érotiques avec sa mère et son amant, et tout ce qu’elle avait tenté de refoulé au plus profond de son être. Silvia perd pied avec la réalité, et sans se rendre compte qu'elle est manipulée par une secte qui pratique des rituels de magie noire.

Sans aucun rapport avec le roman de Gaston Leroux. Un étrange thriller en drame psychologique qui vire en horreur sans que l’on trouve forcément le lien qu’une secte cannibale. Ainsi, nous suivi cette belle jeune femme dans les tourments de son passé, d’un meurtre gamine en folie traumatisante d’une paranoïa exacerbée. Se lie ce gourou d’une secte, des personnages étranges, des visions angoissantes, montant progressivement dans une ambiance délétère sur une fin particulière. Une superbe réalisation à la mise en scène soignée et au jeu de l’interprète principale époustouflante. Je me suis laissé prendre par l’émotion suscitée et par la qualité des images et des cadrages. L’intrigue est originale dont on devine es symboliques de la psychiatrie très en vogue en Italie dans ces années là.

Avec l’excellente Mimsy Farmer, Maurizio Bonuglia, Mario Scaccia et Jho Jhenkins, Nike Arrighi, la jeune Lara Wendel, Aleka Paizi, Renata Zamengo et Ugo Carboni, Roberta Cadringher, Sergio Forcina et Gabriele Bentivoglio, Luigi Antonio Guerra et Carla Mancini et Donna Jordan, Orazio Orlando et Margherita Horowitz, Giuseppe Ravenna et Aldo Valletti.

Le film Le parfum de la dame en noir, de la collection Thriller, distribué par Artus Films, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 1er juin 2021 en combo Blu-ray + DVD. Il est proposé en version originale sous-titrée français. Dans les suppléments, La présentation du film par Emmanuel le Gagne, Le générique anglais, Diaporama d’affiches et de photos, La bande-annonce originale (VO), Plus loin encore , un court métrage de Stéphane Derdérian (2009).

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 09:00

Un grand merci à Carlotta pour m’avoir permis de découvrir ces deux films au parfum de Nouvelle vague tchèque réalisés en 1963 par Miloš Forman, dans la mouvance de la Nouvelle vague   .

L'audition – Concours - Konkurs

Durant  les répétitions et les performances de fanfares rivales dans un célèbre théâtre musical de Prague, en parallèle d'une course de motos de cross-country, ont lieues des auditions publiques pour recruter une chanteuse. Une jeune fille, membre d'un groupe yéyé, s'y rend en cachette de ses camarades.

Journée folle d’audition dans une sorte de docu-fiction composé de deux moyens-métrages, entre un concert et répétions de musique classique et les aspirations au rock et au yéyé, sur un passage du traditionnel au moderne, comme une symbolique au passage à la vie adulte pour tous ces jeunes artistes qui se cherchent et se trouvent dans la musique ou le théâtre d’un pays occupé par les communistes soviétiques, dont on sent une oppression permanente de murs invisibles, de choix limités, et de propos mesurés en recherche de liberté.

Avec Vaclav Blumenfeld et Hana Hegerová, Ladislav Jakim, Vera Kresadlová et Marketa Krotka, Zdena Lorencová, Yvonne Prenosilova et Vladimír Pucholt, Jirí Slitr et Jiří Suchý, Jan Vostrcil et Frantisek Zeman,

L'as de pique - Černý Petr

Tchécoslovaque, 1960, Petr Vanek, tente d'échapper à des parents moralistes et possessifs, est engagé dans un magasin en libre-service. Pensant être engagé comme vendeur, il est chargé de la surveillance de la clientèle et d'intercepter es voleurs. Seul homme au milieu de vendeuses, il se montre maladroit et inefficace. Peu apte à ce flicage, il préfère aller nager, rencontre une fille qu'il courtise gauchement et inefficacement. Pendant un bal, il découvre les effets de l'alcool. Petit à petit, il tente de trouver sa place dans cet univers parmi les adultes et leur vie routinière.

Passage à la vie adulte intemporel, ce récit nous ressemble tout à  chacun. Sans repère, maladroit, timide, Miloš nous décrit les difficultés de l’entrée dans la vie professionnelle et personnelle malgré un mode d’emploi pourtant simple et si compliqué à la fois, comme la recherche de la liberté du pays sous l'emprise politique et militaire par les soviétiques et la dictature communiste dont le réalisateur doit user de finesse et de subtilité pour passer son message malgré la censure.

Avec Ladislav Jakim, Pavla Martínková et Jan Vostrčil, Vladimír Puchol et Božena Matušková, Pavel Sedláček et Zdeněk Kulhánek et František Kosina, Josef Koza, Antonín Pokorný et Jaroslav Kladrubský, Františka Skálová, Jaroslav Bendl et Majka Gillarová, Jaroslava Rážová et Dana Urbánková, Zuzana Opršalová et František Pražá.

Les films L'audition + L'as de pique, distribué par Carlotta, en nouveaux masters restaurés, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs depuis le 7 avril 2021. Il est proposé en version originale sous-titrée français. Dans les suppléments, Entretien avec Pavla Martínková-Novotná, Scène coupée, Bande-annonce originale.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 13:47

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir ce film d’horreur slasher réalisé 1983 par J. Lee Thompson (Le messager de la mort), sur les failles du système judiciaire dont profitent avocats sans scrupule et tueurs en série.

Leo Kessler est l’un des flics les plus expérimentés de Los Angeles. Avec son partenaire Paul McAnn, il se lance à la poursuite de Warren Stacey, un détraqué sexuel qui éventre ses victimes selon un rituel bien précis. Lorsqu’il parvient à l’arrêter, Kessler est effaré d’apprendre que la justice a remis le tueur en liberté, faute de preuves. Très vite, un autre meurtre est commis, et sa fille Laurie est menacée. Cette fois, Kessler est bien décidé à stopper l’assassin, mort ou vif.

Sans relation avec la saga du Justicier dans la ville avec Paul Kersey, mais profitant de la vague, ce film apporte une analyse symptomatique d'époque avec la relation ambiguë du cinéma et de la sociologie malaisée dans laquelle nous vivions. Le message politique est plus axé sur les failles de la loi et contre la justice, notamment sur ces avocats sans scrupule pour défendre et faire libérer des assassins, qui recommencent aussitôt. En soit, cela n’est pas faux. En France aussi, nous avons la honte d’avocates qui ont ces derniers temps fait libérer un violeur de mineures sous le fallacieux prétexte que c’est la tradition dans son pays, ou cette petite fille de onze ans qui ne se serait pas débattue, ou encore cette journaliste de #balancetonporc condamnée par son agresseur… Cependant, au final, Leo Kessler se fourvoie quand il bascule à son tour comme Paul Kersey ou Harry Callaghan, dans le meurtre et l'illégalité, même s’il n’a pas tout à fait tort, et profitera sans doute de cette même faille dénoncée. Une vision que l'on retrouve dans l'immunité dont on profité les policiers américains jusqu'à George Floyd.

Avec Charles Bronson et Lisa Eilbacher, Andrew Stevens, Gene Davis et Wilford Brimley, Robert F. Lyons et Geoffrey Lewis, Jeana KeoughBert Williams et Paul McCallum, Ola Ray, Kelly Preston et Cosie Costa, June Gilbert, Arthur Hansel,

 

Le film Le justicier de minuit, distribué par Sidonis Calysta et sa page Facebook, est disponible en DVD et Blu-ray, depuis le 20 mai 2021. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en audio français. Dans les suppléments, Présentation par Gérard Delorme, Charles Bronson, un héros populaire (VOST), 2 bandes-annonces.

2 étoiles

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 10:18

Un grand merci à Carlotta pour m’avoir permis de découvrir ce film italien réalisé en 1972 par Pier Paolo Pasolini, d’après The Canterbery tales de Geoffrey Chauce, auteur du XIVème siècle racontant des histoires par les biais de pélerins.

Dans l’Angleterre moyenâgeuse, un écrivain  assiste au récit d’une série d’histoires drôles et érotiques racontées, dans une auberge, par des pèlerins venus en foule à la cathédrale de Canterbury. Il se réjouit de ce qu’il voit et entend tant cela est croustillant, prend des notes et laisse aller son imagination.

Adaptation de huit des vingt-quatre des contes de Canterbury, Pasolini a sélectionné Le conte du marchand, Le conte du frère mendiant, Le conte du cuisinier, Le conte du meunier, le prologue du conte de la bourgeoise de Bath, Le conte du régisseur, Le conte du vendeur d'indulgences et Le conte de l'huissier d'église. Huit intrigues sur des thématiques d'adultères, de brouilles familiales, de désirs sexuelles et de rivalités entre prêtres rusés et religieuses cloîtrées, ainsi que d’homophobie.

Quelque peu érotisés, l’humour est présent de part la naïveté des protagonistes, dont le désir est le principal moteur de ces pèlerins dans un contexte de voyages religieux révélateur de leurs personnalités. Je me suis amusé à suivre ces différents contes dans lesquels les protagonistes sont souvent pathétiques de primalité se réduisant à la sexualité souvent frustrée en désir de passions et de plaisirs. Cocasse ou émouvant, les différents ressentis sont ainsi orienté dans une galerie de personnages pittoresquesCe film est le deuxième volet de La trilogie de la vie, après Le décaméron (1971) et avant Les mille et une nuits (1974).

Avec Hugh Griffith et Laura Betti, Ninetto Davoli, Franco Citti et Josephine Chaplin, Alan Webb, Pier Paolo Pasolini et J.P. Van Dyne, Vernon Dobtcheff, Adrian Street et O.T., Derek Deadman et Nicholas Smith, George Bethell Datch, Dan Thomas et Francis de Wolff, Jenny Runacre, Elisabetta Genovese et Peter Cain, Daniele Buckler et John Francis Lane, Settimo Castagna et Athol Coats, Judy Stewart-Murray, Tom Baker et Oscar Fochetti, Willoughby Goddard, Peter Stephens et Giuseppe Arrigio.

Le film Les contes de Canterbury, distribué par Carlotta, en nouvelle restauration HD, est disponible en DVD et Blu-ray dans les meilleurs bacs depuis le 7 avril 2021. Il est proposé en version originale sous-titrée français. Dans les suppléments, Ninetto Davoli, l’ami pasolinien, entretien avec Ninetto Davoli, 2ème partie (VOST), Diaporama de photos, Bande-annonce d’époque (VOST).

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 09:26

Un très grand merci à Elephant Films pour m’avoir permis de découvrir cet excellent film noir réalisé en 1942 par Stuart Heisler, d'après le roman Dashiell Hammett, pour une enquête à haut risque en amour et amitié, politique et corruption.

Paul Madvig, un politicien, est soupçonné du meurtre de Ralph Henry, le fils du sénateur Taylor Henry. Il subit alors la campagne calomnieuse de son ennemi Nick Varna, qui utilise tous les moyens pour le déstabiliser et le calomnier. Tout le monde le pense coupable, même sa propre sœur, Opal Madvig, ainsi que Janet Henry, la fille su sénateur. Ed Beaumont, le bras droit de Paul commence son enquête.

Un excellent thriller de polar noir sur un rythme vif et alerte, l’intrigue nous entraine dans s arcanes d’une capagne électorale ou tous les coups sont permis en corruptions et meurtres, rumeurs et accusations qu’un enquêteur tente de lever le voile des suspicions. En parallèle une romance compliquée d’un triangle amoureux aux rivalités et fidélités mises à rudes épreuves.

Récit à plusieurs tiroirs, avec jeux sous entendus homosexuels d’un tortinnaire sado-maso subtile. Une Veronica Lake belle et émouvante, face à un Alan Ladd efficace dans des talents complices. Sur une belle mise en scène d’un scénario ciselé, les dialogues fusent pour un récit passionnant. En 1935, Frank Tuttle avait réalisé une première adaptation du roman avec George Raft et Claire Dodd. Akira Kurosawa s'en est également inspiré en 1961 pour son film Le garde du corps (Yojimbo).

Avec Alan Ladd et Veronica Lake, Brian Donlevy, Bonita Granville et Richard Denning, Joseph Calleia, William Bendix et Frances Gifford, Donald MacBride et Margaret Hayes, Moroni Olsen, Eddie Marr, Arthur Loft et George Meader.

 

Le film La clé de verre, distribué par Elephant Films, issu de la Collection :Cinéma MasterClass : La collection des Maîtres, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 25 mai 2021 en DVD et Combo Blu-ray + DVD. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en version française. Dans les suppléments, Le film par Stéphane du Mesnildot, Bande-annonce d’époque.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 18:15

Un grand merci à Artus Films pour m’avoir permis de découvrir cette satyre sociétale érotique horreur réalisée en 1978 par Fernando di Leo, dans le monde hippie de l’après 68.

Lia et Tina, deux jolies jeunes femmes, se rencontrent lors d’un rassemblement hippie. Elles deviennent amies et décident de faire du stop pour partir à l’aventure. Parvenues au sein d’une communauté, elles ont du mal à s’intégrer, étant un peu trop volages. Leur attitude délurée ne sera pas du goût de tout le monde.

S’il n’y avait le dernier quart d’heure glaçant et mal venue, ce film avait tout pour lui. Relater à travers deux belles jeunes filles libres et sans complexe dans l’Italie de l’après 68 et la libération sexuelle vite retombée, le réalisateur développait son discours avec justesse. Sur le ton de la comédie humoristique et érotique, se développe une critique amusée de la pseudo philosophie des hippies et des sectes, de la drogue et de la prostitution, sur une critique acerbe de la société. Deux jeunes femmes, libres et ouvertes, refusant les carcans, sans tabous ni interdits, trouvent une fin effroyable qui détonne dans l’horreur sur l'ambiance générale, qui manque de subtilité.

Une scène qui fût censurée et dénaturait le point de vue du réalisateur, de même que la scène saphique plutôt belle et plaisante, ne méritait pas une telle extrémité, heureusement restaurée en intégralité et non censurée gardant le parti pris du réalisateur. Un très beau film au message fort, sur une mse en scène et des images de qualité, doublé d’une excellente distribution. Ironie du sort pour Lilli Carati, dont son personnage proteste contre la drogue et la prostitution, et qui tombera dans ces travers destructeurs, se perdant dans la pornographie afin de payer sa dépendance en cocaïne.

Avec les très belles et excellentes Gloria Guida et Lilli Carati, Ray Lovelock, Vincenzo Crocitti et Giorgio Bracardi, Leopoldo Mastelloni, Carmelo Reale, Serena Bennato et Daniele Vargas, Vittorio Caprioli et Licinia Lentini, Daniela Doria et Raul Lovecchio, Fernando Cerulli, Camillo Chiara, Flora Carosello et Salvatore Billa, Omero Capanna, Eolo Capritti, Pietro Ceccarelli et Agostino Crisafulli, Paolo de Manincor, Fernando di Leo et Sergio di Pinto, Vinicio Diamanti, Lina Franchi et Gilberto Galimberti, Ettore Geri et Cindy Leadbetter et Franca Scagnetti.

Le film Avoir vingt ans, dans la collection Thriller, distribué par Artus Films, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 2 mars 2021 en DVD digipack. Il est proposé en version originale sous-titrée français, et audio français. Dans les suppléments, Version courte (VOST), Présentation du film par Emmanuel le Gagne, Diaporama d’affiches et photos, Bande-annonce originale.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 13:50

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir ce western réalisé 1957 par George Marshall,ans une sorte de ort lamo féminisé.

Le lieutenant Frank Hewitt déserte l’armée nordiste pour alerter la population de l’attaque imminente de comanches en réponse à un massacre perpétré par l’armée. Il convainc une population composée exclusivement de femmes de se réfugier dans une ancienne mission. Hewitt les entraîne à se défendre coûte que coûte face aux Indiens dont le chef est un blanc. Encerclés et à un contre dix, ils se préparent pour l’assaut final.

Un excellent western avec son lot de contradictions entre la dénonciation de l’odieux massacre de Sand Creek et ses conséquences de représailles, tout en nous montrant ces mêmes amérindiens massacrés et humiliés par cette poignée de femmes colons qui vivent sur le sol de terres volées à un peuple exterminé et parqué dans des camps désertiques de la mort. Femmes, dont deux scènes courtes mais violentes, entre la fessée et la gifle, avec pour conséquence une romance finale et des remerciements d’avoir été humiliées, donne le ton d’une mentalité machiste.

L’intrigue, part d’un fait réel. Trahissant une fois de plus le traité de fort Laramie, face à l’arrivée massive de colons européens réclamant des terres indiennes, l’armée américaine massacre à tour de bras, chasse toujours plus loin, ou parque les survivants dans des réserves de plus en plus réduites, véritable camps de la mort, sans droit de chasse, peu ou mal nourris. Le colonel John Chivington avec ses six cents soixante treize hommes massacre plus de deux cents cheyennes hommes, femmes, enfants et vieillards, d’un village de cinq cents habitants qui sont mutilés pour la plupart, alors qu’ils étaient venus pour négocier un accord de paix, arborant même le drapeau étoilé et le drapeau blanc. Seul le capitaine Silas Soule, a refusé de suivre les ordres. Cela déclenche une nouvelle guerre permettant des représailles et d’agrandir la conquête de l’Ouest. Pour se venger, Chivington fera assassiner Soule. On suit ce siège avec amusement tant les amérindiens se font tirer comme au tir au pigeon, mais on appréciera la qualité de la réalisation et de l’excellence des interprètes.

Avec Audie Murphy et Kathryn Grant, Hope Emerson, Jeff Donnell, Jeanette Nolan et Sean McClory, Ernestine Wade et Peggy Maley, Isobel Elsom, Patricia Tiernan et Kim Charney, Ray Teal, Nestor Paiva, James Griffith, Pamela Baird, Irene Barton et Edwin Chandler, Dorothy Crider, Evelyn Finley, Frank Hagney, Mary Adams Hayes et Charles Horvath, Reed Howes et Chief Geronimo Kuth, Francis McDonald, Charles Meredith et Madge Meredith, Ainslie Pryor, Hugh Sanders et Helen Thurston.

Le film Le fort de la dernière chance, distribué par Sidonis Calysta et sa page Facebook, est disponible en DVD et Édition Collection Silver Blu-ray + DVD, dans les meilleurs bacs depuis le 15 septembre 2020 Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français, et en audio français. Dans les suppléments, Présentations du film par Bertrand Tavernier.

3 étoiles

Partager cet article
Repost0
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 11:04

Un grand merci à Artus Films pour m’avoir permis de découvrir cette excellente comédie de science-fiction horreur réalisée en 1975 par L.Q. Jones, d'après la nouvelle Un gars et son chien (A boy and his dog) d’Harlan Ellison, sur un conte philosophique.

Sept ans après la quatrième guerre mondiale de 2017, la Terre est ravagée. Les quelques survivants errent dans des déserts, se battant pour les restes de l’ancien monde. Vic tente de survivre en compagnie de son chien, Prof, qui a le don de télépathie avec son maître. Toujours en quête de nourriture, armes, ou carburant et de filles, ils vont découvrir le monde souterrain qui abrite encore une civilisation par le biais de la belle Quilla June Holmes. En fait, une oligarchie richissime qui profite du monde extérieur.

Une excellente comédie sombre d’un futur apocalyptique délirant dans une réflexion sur le genre humain sur deux systèmes de survit, celle en surface sur la terre atomisée dans la violence et la barbarie, et celle souterraine, à priori plus civilisée mais tout aussi violente et barbare sinon plus d’une dictature théocratique. Dans tous les cas, la femme est toujours la proie et la victime. Les deux héros, un jeune inculte et son chien savant doué de télépathie, font une paire du Candide sans plus de scruple. Une vision sombre de l’humanité qui jusuq’à preuve du contraire n’a pas trouvé de contradicteur, l’actualité nous le prouve terriblement chaque jour. J’ai beaucoup ri et frissonné dans ces univers effroyables, dans l’humour noir, et l’analyse qui s’en impose dont la fin est une réponse simple et sans bavure.

Avec Don Johnson et Susanne Benton, Jason Robards, Alvy Moore et Helene WinstonCharles McGraw et Hal Baylor, Ron Feinberg, Michael Rupert et Don Carter, Michael Hershman et Dickie Jones, L.Q. Jones, Maggie Smith et le chien Tiger.

 

Le film Apocalypse 2024, dans la collection SF Vintage, distribué par Artus Films, est disponible dans les meilleurs bacs depuis le 4 mai 2021 en Combo Blu-ray + DVD. Il est proposé en version originale sous-titrée français, et audio français. Dans les suppléments, Blu-ray : entretien avec L.Q. Jones et Harlan Ellison (VOST), Anticipation 2024 : Un garçon, son chien et l’apocalypse, par Christian Lucas et Stéphane Derderian, Diaporama d’affiches et photos, Bande-annonce originale (VO).

3 étoiles

Partager cet article
Repost0