Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 08:00

Un grand merci à Arte pour m’avoir permis de découvrir cette série canadienne de 10 épisodes de 45 minutes réalisée en 2016 par Rafaël Ouellet, d’après une histoire de Stéphane Bourguignon, pour un suspens westernien moderne.

Apeurée par un homme violent qui la traque pour la tuer, Sarah Dembski arrive dans la petite ville paumée de Fatale-station de 1804 habitants. Elle trouve une chambre dans l’hôtel d’Eddy, avant de chercher à louer pour acheter une maison. Le bel accueil de François, le maire du village, de la belle serveuse Ina, ou d’Alexandre le boucher n’est pas le même que celui de Jean O'Gallagher, la matriarche mafieuse qui domine le village qui veut la forcer à quitter les lieux. L’ambiance est délétère avec le barrage des amérindiens locaux, et les élections municipales qui approchent et la méfiance générale.

Une intrigante série western des temps modernes dans le Québec profond, avec pour thème principal la violence faite aux femmes. Manipulations et vengeances, amours et haines dans une ambiance de suspicion contre cette inconnue étrangère qui dérange, intrigue autant qu’elle attire et fascine. J’ai beaucoup aimé me laisser balloter par cette trame dont on ne sait plus trop qui est vraiment la victime de la proie, ni du vrai et du faux, du bien et du mal.

Des protagonistes louches et glauques aux portraits abimés par la vie, les secrets et le mal vivre d’un petit village soumis par la chape de plomb d’une matriarche déjantée, dont l'arrivée de cette inconnue les pousse à changer leur comportement catatonique. Thriller inquiétant, mais aussi où l'humour et l'émotion plane dans ce récit avec beaucoup de plaisir.

Une belle réalisation qui maintient l’intrigue dans le mystère, se jouant des liens entre l’ensemble des personnages aux profils taillés sur mesure de protagonistes aussi sympathiques que détestables. Une belle vision de la Nouvelle France aux paysages magnifiques, à l’accent charmant et au langage fleuri, qui apporte son originalité et sa spécificité. La mise en scène soignée entretien savamment le mystère sur une thématique aussi universelle qu’abominable que la violence conjugale toujours bonne à dénoncer.

Avec Macha Limonchik et Claude Legault, Micheline Lanctôt, Denis Bernard et Alexis Martin, Carlo Mestroni, Marilyn Castonguay et Guillaume Cyr, Anie Pascale, Micheline Bernard et Jean-Carl Boucher, Mathieu Handfield, Victor Andres Turgeon-Trelles, Hugo B. Lefort et Éric Robidoux, Carlo Mestroni, Kathleen Fortin et Martine Francke.

La série Fatale-station, distribué par Arte, est disponible depuis le 27 septembre 2017 en DVD et VOD. Il est proposé en version originale sous-titrée sous titré français pour sourds et malentendants.

3 étoiles

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Séries télé
commenter cet article

commentaires