Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 13:55

Un grand merci à Sidonis Calysta pour m’avoir permis de découvrir ce film sorti en 1948, réalisé par Ray Enright, d'après le roman de Luke Short, pour une vengeance qui ne lâche pas sa proie.

Une diligence est attaquée par un groupe d’Apaches qui semblent être commandés par un mystérieux homme blanc. Les conducteurs et les passagers sont abattus, sauf une jeune femme qui est kidnappée. Dix huit mois plus tard, son fiancé Chris Denning qui sillonne l’Ouest des États-Unis, à sa recherche, a rendez-vous avec un Indien qui en sait beaucoup sur l’enlèvement. Il apprend que sa fiancée s’est suicidée avec un poignard trois jours après son enlèvement et que le chef des ravisseurs était un grand homme blond aux yeux bleus avec une cicatrice sur la joue droite. Chris va apprendre qu’il est désormais propriétaire d’un relais de diligence. Cette piste le mènera jusqu’à Coroner creek. Par l’entremise de Kate Hardison, propriétaire d’un hôtel qui la charge de Abbie, la femme de Younger Miles.

Un excellent western sur le thème de la vengeance et de l’avidité à n’importe quel prix. Il n’y a pas à se poser la question bien loin. Pour être riche il faut être un bandit ou enfant de truand, d’exploiteur, de voleur ou d’assassin. En l’occurrence, le bandit est tout à  la fois sous la menace de la justice un tantinet divine. On notera l’évocation et la condamnation de la violence conjugal et plus proséïquement de la violence sur les femmes telle la fiancé du jyusticier et la femme du tueur, pas si fréquent dans les westerns plus prompts à banaliser la violence du machisme. Une belle réalisation à la mise en scène pas si classique sur des profils intéressants de personnages notamment féminins. Une belle insertion dans une époque sauvage de colons bien installés sur les terres d’autrui et sans pitiés entre eux face à des étendues infinies d’un continent.

Avec les excellents Randolph Scott, Marguerite Chapman et George Macready, Sally Eilers, Edgar Buchanan et Barbara Read, Ford Wallace, Forrest Tucker et William Bishop, Joe Sawyer, Russell Simpson, Douglas Fowley et Lee Bennett, Forrest Taylor et Phil Schumacher, Warren Jackson et Eddie Acuff, Dewey Robinson et Walter Soderling, Charles Stevens et Sailor Vincent.

Le film Ton heure a sonné, issu de la collection Westerns de légende distribué par Sidonis Calysta et sa page Facebook, est disponible en DVD Image et son restaurés, depuis le 22 juillet 2021. Il est proposé en version originale anglaise sous-titrée français. Dans les suppléments, Présentation du film par Patrick Brion, Présentation du film par Bertrand Tavernier.

3 étoiles

 

Partager cet article
Repost0

commentaires