Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 10:13

http://www.dvdclassik.com/upload/images/galeries/film-le-grand-bill13.jpegExcellente comédie dans un western version burlesque réalisée par Stuart Heisler (Dallas ville frontière) en 1945, avec une belle dose d’humour pince sans rire qui nous prend à contre-pied sans crier gare, entre l’univers du far west et les protagonistes normalement stéréotypés, qui nous plonge d’après le roman Useless cowboy d’Alan Le May, dans un récit malicieux et subtile,

Arrivant dans une petite ville avec son ami George Fury, Melody Jones est surpris par l’accueil et le comportement étrange des habitants à son égard, qui s’effacent sur son passage, ou lui offre le whisky gratuitement au saloon. Rapidement, il comprend qu’il est confondu avec le dangereux hors-la-loi Monte Jarrad., dont les initiales MJ sont semblables sur sa selle de cheval. Il échappe cependant à une embuscade mortelle grâce l’intervention de la belle Cherry de Longpre, amie d’enfance et compagne du vrai bandit. Elle tente de sauver Melody de la horde lancée à sa poursuite, et de Monte devenu de plus en plus dangereux, pour les sentiments amoureux pour Melody.

Encore un western loufoque qui m’a beaucoup amusé par sa tonalité et son air de rien, un peu déboussolant au début tant on ne sait sur quel pied danser. Et puis, rapidement, entré dans le bain, on s’amuse aux facéties, mimiques et grimaces comme des situations déjantées et des quiproquos. J’ai aussi beaucoup aimé l’accroc au machisme avec notamment la scène finale bien symbolique, montrant que la femme sait aussi prendre les bonnes décisions, en visant juste avec son arme pour prouver que c’est elle qui choisi l’homme qu’elle aime, et n’est pas une godiche.

http://rarefilm.net/wp-content/uploads/2015/07/Along-Came-Jones-1945-1.jpgDu coup, la réalisation, pourtant toute conventionnelle dans un film du genre, est forcément en total décalage avec le récit, le cadre habituel du western et la trame. Les personnages sont déjantés et attachants. Dans le même genre de comédie westernien, d’autres m’avaient déjà bien emballé tel La blonde et le shérif ou La duchesse et le truand ou Le grand Sam, mais aussi Les voleurs de trains, quand Albert à l’ouest était moins réussi.

https://christinawehner.files.wordpress.com/2014/05/thauzij41m.jpgNous retrouvons un Gary Cooper (Beau Geste) plein de malice et d’humour, face à la belle Loretta Young désopilante et émouvante. William Demarest (Les voyages de Sullivan) est excellent, de même Dan Duryea (Quatre étranges cavaliers) et Frank Sully, comme Don Costello et Walter Sande (Bronco apache) ainsi que Russell Simpson.

http://www.dvdclassik.com/upload/images/galeries/film-le-grand-bill22.jpeg

Partager cet article

Repost 0
Published by bobmorane75 - dans Films
commenter cet article

commentaires